Si vous suivez un minimum le foot, vous n’avez pu échapper au fait que nous nous rapprochons de la période la plus attendue du monde du ballon rond après la coupe du monde et la finale de la ligue des champions, je parle bien sûr de la remise du ballon d’or. Comme vous le savez, ce dernier sera remis à Zurich le 13 Janvier à l’un des 3 finalistes qui sont, pas besoin de le rappeler mais on ne sait jamais, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et notre Franck Ribery national.

Mais parmi ces 3 protagonistes qui regorgent de talent, c’est bien Ronaldo qui se détache le plus. S’il vous plait avant de vous insurger sur ce choix, lisez ce qui suit afin de pouvoir comprendre comment j’ai pu arriver à cette finalité. 

1979610_w2

Tout d’abord les stats (arrêtés au 9/12)

Messi à été (beaucoup) plus discret que l’année dernière avec 43 buts et 16 passes décisives en 41 matchs, loin de ses standards, même si cela reste tout à fait exceptionnel. Pour sa part Ribery n’a mis « que » 20 buts mais a distribué 19 passes décisives (et c’est bien là son rôle) en 47 rencontres. Enfin Ronaldo, inarrêtable depuis septembre compile quant  lui 61 buts et 12 passes décisives en 50 oppositions, terminant ainsi l’année en tant que meilleur buteur toutes compétitions confondues, accrochant par ailleurs un nouveau record en Ligue des champions.

Ensuite le jeu

Messi, régulièrement blessé cette année, paie cash ses 4 dernières saisons pleines. Cela nous a permis de nous rendre compte que le Barça n’était pas si dépendant que ça de la pulga. D’ailleurs, les blaugrana n'ont remporté que 68% de leurs rencontres lorsqu'il était présent. Même chose avec l’Albiceleste également, où Léo, certes capitaine, n’est jamais exceptionnel et ne semble toujours pas indispensable malgré une bonne année. Ribery quant à lui est au top depuis 2 ans maintenant avec le Bayern et est surtout devenu le patron qui faisait défaut à l’équipe de France. Indispensable en Bleu comme chez les bavarois, le club allemand gagne 95% de ses matchs lorsque « Scarface » est sur le terrain. Pour finir Ronaldo a qualifié à lui seul le Portugal pour la Coupe du Monde aux dépens de Zlatan en inscrivant les 4 buts lors des barrages des portugais. Il est également le joueur incontournable du Real Madrid, qui gagne 76% de ses rencontres en présence de CR7.

Enfin le palmarès

Messi a remporté 2 trophées au cours de cette année 2013, La Liga et une petite Supercoupe d’Espagne. Ribery quant à lui a tout raflé, pas moins de 5 trophées et 2 récompenses. Championnat d’Allemagne, Coupe d’Allemagne, Ligue des Champions, Supercoupe d’Europe et Coupe du Monde des Clubs, ainsi qu’élu Joueur de l’année en Budesliga et Joueur UEFA de l’année… respect. Par contre, le palmarès 2013 de Ronaldo est vierge de tous trophées.

Petit plus, l’image

La réputation de la Pulga se ternit de plus en plus au fil des années. Caprices de stars, nonchalance, démêlés avec le FISC espagnol, et maintenant son père (qui gère son image) suspecté de blanchiment d’argent de la drogue, tout cela fait que les gens sont de plus en plus las du tout Messi. Pour sa part, et malheureusement pour lui, Franckie n’a pas la gueule de l’emploi, déjà vainqueur du trophée du meilleur joueur UEFA, il est peu probable qu’il reçoive la récompense d’une institution qui aime le spectaculaire et le Bling-Bling. Pour finir par Cristiano, dont la régularité au plus au niveau depuis le début de sa carrière force le respect, certains voteront pour lui rien que pour lui cela, pensant qu’il mérite plus qu’un seul ballon d’or, lui qui est l'éternel second derrière Messi.


Voilà, toutes les données sont sous vos yeux, à vous de peser le pour et le contre mais il est clair qu’il va être extrêmement difficile de départager le Français et le Portugais, d’ailleurs si l'on peut être certain d'une chose, c'est que le perdant des deux comprendra difficilement pourquoi il ne l’a pas gagné ce 13 janvier.