bayern banniere

 

 

28 journées, c'est le nombre de journées dont le Bayern Munchen aura eu besoin pour être champion cette année. Une performance incroyable ! Après 2 saisons dominées par le Borussia Dortmund, le club de la bavière reprend son bien, qui plus est avec la manière ! Bilan actuel de la saison : 24 victoires, 3 nuls, et une seule et unique défaite ... Cela laisse rêveur. Cette cinquantième saison de Bundesliga n'a laissé aucune chance aux autres clubs tant le Bayern a dominé de la tête et des épaules ce championnat. Cette rapidité de vaincre va permettre aux munichois de se concentrer au maximum sur leur plus grand objectif : le triplé Championnat - Ligue des champions - Coupe Nationale

titre

Célébration du 23ème Meisterschale

Le bayern avait tout prévu afin de parvenir à leur but et ainsi récupérer leur titre de champion : un recrutement à coup de millions, une identité de jeu, et comme chaque saison leur centre de formation.

Une remontée vers les sommets amorcée avec le retour de "papy" Jupp Heynckes en 2011, qui fut rappelé au club après les résultats insuffisants de Van Gaal afin d'hisser de nouveau le club vers un standing plus conforme aux ambitions du club. Objectif atteint après une saison où certes il ne fut pas champion, mais a été tout de même malheureux finaliste de la Chamions league face aux blues de Chelsea. Cette saison Heynckes a mit les bouchées doubles et visé bien plus haut ! Qualifié pour les demi-finale, le Bayern de Munich est, pour beaucoup d'observateurs, considéré comme le favori de l'épreuve devant les deux clubs espagnols.  

Pour tout cela, l'entraîneur a pu compter sur le travail de son prédécesseur qui a lancé bon nombre d'excellents jeunes joueurs la saison précédent son arrivée, comme Budstuber, Alaba ou Muller ! Tout comme l'aide des dirigeants, avec un recrutement massif et évidemment de qualité, Javi Martinez (qui détient le montant du transfert record en Allemagne), Neuer, ou Mandzukic ! Avec tous ces footballeurs, il a pu mettre en place une équipe autant redoutable sur le plan offensif que défensif : meilleure attaque (79 buts) et meilleure défense (13 buts encaissés) du championnat. Concernant le parcours des bavarois, une seule question peut éventuellement se poser : Qui peut les stopper ? Pour cela regardons la seule défaite du Bayern cette saison, c'était lors de la neuvième journée de championnat face au Bayer Leverkusen, mais il faut noter que Leverkusen avait su profiter d'un jour sans du Bayern. En effet les 2 buts viennent d'un CSC de Boateng et d'une faute grossière de Lahm (ce qui est plutôt très rare), mais sur l'ensemble du match les munichois étaient bien les plus dangereux ! Cette défaite après 8 succés consécutifs fut un premier et dernier avertissement pour les bavarois qui n'ont plus connu la défaite depuis en championnat !

Un parcours exceptionnel avec quasiment aucune erreur, grâce à une formation disciplinée, un bon entraîneur et énormément de talents !

Petit tour d'horizon des joueurs clé de la saison :

Mario Mandzukic : Fort d'un bel Euro 2012 avec la Croatie, l'ancien joueur du VFL Wolfsburg arrive en Bavière pour 13 millions d'euros afin de palier  l'absence de Mario Gomez, opéré à l'intersaison de la cheville gauche. A la base venu pour être joker de luxe, il finit par s'imposer durant la rééducation de Gomez. Grâce à un début de saison tonitruant (8 buts lors des 9 premières journées), il devient titulaire indiscutable et s'est réellement imposé à la pointe de l'attaque ! Malgré une petite baisse de régime par la suite, il en est actuellement à 15 buts, ce qui fait de lui le troisième meilleur buteur du championnat derrière Lewandowski (Dortmund) et Kiessling (Leverkusen).

Dante : L'année dernière, certaines fébrilités étaient apparues dans la charnière Badstuber-Boateng en fin de saison. Afin de remédier à cela, le Bayern décida de recruter le defenseur brésilien du Borussia Monchengladbach. Son apport est indéniable. Avec ses 13 buts encaissés, le Bayern Munich peut se targuer d'avoir la meilleure défense des cinq grands championnat ! Grâce à ses performances, Scolari l'a ainsi convoqué pour la première fois dans la sélection brésilienne pour le match amical contre l'angleterre.

muller

Thomas Müller

Thomas Muller : A 23 ans, il s'impose comme un élément essentiel de cette équipe. L'année dernière Jupp Heynckes lui préférait Arjen Robben, mais le jeune Muller a su pleinement profiter des nombreuses blessures et des excés d'invidualisme du néerlandais pour s'accaparer le côté droit et reléguer Robben sur le banc. Désormais incontournable aux yeux de son entraineur, le joueur lui prouve qu'il ne s'est pas trompé ! 12 buts et 10 passes décisives (meilleur passeur de la Bundesliga), les chiffres parlent d'eux-mêmes.

On peut également parler d'autre joueurs cruciaux comme Lahm, Schweinsteiger, Neuer ou notre français Ribery, mais ce sont ces trois qui sont vraiment les grandes révélations pour les munichois cette année.   

Le club de la Ruhr peut aussi compter sur un banc qui ferait palîr un paquet de clubs, avec des joueurs comme Pizzaro, Gomez, Luiz Gustavo, Badstuber et j'en passe ... Le club est à l'abris des blessures, de la fatigue ou des suspensions, ce qui peut faire la différence pour les matchs clés !

Il ne faut pas oublier non plus que le Bayern Munich est un modéle d'économie dans le monde du football, avec des finances saines (11,2 millions de bénéfices en 2011/2012). Il est un exemple du genre tant sont rares les clubs de football réussissant à faire le moindre bénéfice, surtout en cette période de crise. Même si le club munichois a pas mal dépensé lors des derniers mercatos, c'est un club qui s'appuit avant tout sur son excellent centre de formation. Avec 10 joueurs formés au club dans leur effectif professionnel cette saison, il montre ainsi que le club est une machine à former des joueurs de très haut niveau comme Lahm, Muller, Kroos ou encore Alaba.

Maintenant il est temps pour le Bayern de Munich de remporter de nouveau la coupe "aux grandes oreilles" afin de parler d'une saison exceptionnelle, et ainsi de gratifier le travail de ce grand entraineur, Jupp Heynckes, qui sera remplacé la saison prochaine par un certain Pep Guardiola ! L'ancien entraîneur de Barcelone devrait encore ramener de nouveaux joueurs dans ses valises afin de renforcer encore cette équipe. Serait-ce le retour de la suprématie du Bayern en Europe ?

Wait & see  

 FC_Bayern_Munchen

Equipe type saison 2012/2013